L’Ontario amorcera une «réouverture» progressive de son économie la semaine prochaine

TORONTO — L’Ontario amorcera une «réouverture» progressive de son économie la semaine prochaine, en commençant par les régions qui ont moins de cas de COVID-19, a appris La Presse Canadienne.

Le premier ministre Doug Ford devrait annoncer lundi que l’état d’urgence déclaré le mois dernier expirera comme prévu mardi, a indiqué une source gouvernementale de haut niveau au courant de la décision.

Selon le plan, la province mettra en place un «frein d’urgence» pour permettre au gouvernement de placer rapidement une région en confinement si elle «connaît une accélération rapide de la transmission de COVID-19 ou si le système de santé est débordé».

La mesure vise à aider à faire face au risque que présentent les nouveaux variants du virus, a affirmé la source, qui n’était pas autorisée à s’exprimer publiquement sur la question.

La présente ordonnance de maintien au domicile restera en vigueur dans une grande partie de la province jusqu’à ce que chaque région revienne aux codes de couleur qui permettent à la province de classer les bureaux de santé en fonction du nombre de cas et des tendances.

La relance progressive de l’économie s’amorcera dans quatre régions où la transmission du virus est faible.

Les bureaux de santé de Hastings Prince Edward, Kingston, Frontenac, Lennox et Addington, le comté de Renfrew et Timiskaming devraient migrer vers la phase verte la moins restrictive mercredi, ce qui signifie que les restaurants et les entreprises non essentielles peuvent rouvrir.

Au cours de la semaine du 15 février, toutes les régions restantes, à l’exception de trois points chauds de la région du Grand Toronto, devraient passer au nouveau cadre moins restrictif en fonction de leurs taux de nouveaux cas de COVID-19.

On s’attend à ce que Toronto, la région de Peel et la région de York soient les dernières à faire cette transition la semaine du 22 février, mais la source a indiqué que toute augmentation soudaine des cas pourrait retarder ce plan.

Plus tôt vendredi, le ministre du Travail de l’Ontario, Monte McNaughton, avait déclaré que le premier ministre Ford annoncerait des détails sur la «réouverture» de l’économie de la province la semaine prochaine.

M. Ford et son cabinet se réunissaient vendredi pour discuter des options du gouvernement concernant la déclaration d’état d’urgence, qui demandait notamment aux Ontariens de rester chez eux sauf pour des déplacements essentiels.

Le gouvernement a annoncé mercredi la réouverture, dans les deux prochaines semaines, des écoles qui sont encore fermées depuis décembre. Le gouvernement Ford se demande maintenant s’il annulera ou non la semaine de relâche, à la mi-mars.

L’Ontario signalait vendredi 1670 cas de COVID-19, mais 125 de ces «nouveaux cas» sont en fait des infections plus anciennes à Toronto qui n’avaient pas été enregistrées auparavant dans le bilan provincial.

Les responsables de la santé publique rappellent que les mises à jour de la base de données provinciale entraînent des fluctuations cette semaine dans le bilan des nouveaux cas signalés. L’Ontario recense également 45 nouveaux décès liés au virus.

Le gouvernement affirme que 62 700 tests ont été effectués depuis la dernière mise à jour quotidienne, et que 7694 doses de vaccins ont été administrées depuis le rapport précédent. Jusqu’ici, 362 749 doses ont été administrées en Ontario.

On recense maintenant 275 330 cas confirmés de COVID-19 en Ontario depuis le début de la pandémie, dont 253 170 ont été résolus. Au total, 6438 personnes sont mortes de la maladie.

Laisser un commentaire