L’Ontario annonce 574 nouveaux cas de COVID-19 et huit décès supplémentaires

TORONTO — L’Ontario a fait état mardi de 574 nouveaux cas de COVID-19 et a signalé huit décès supplémentaires liés au virus. 

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a indiqué que 434 des nouveaux cas étaient des personnes qui n’étaient pas pleinement vaccinées ou dont le statut vaccinal était inconnu. 

Mme Elliott a précisé que 330 personnes étaient actuellement hospitalisées en raison de la COVID-19, dont 303 qui n’étaient pas pleinement vaccinées. 

Elle a ajouté que parmi les 179 personnes qui se trouvaient aux soins intensifs à cause du virus, seulement 9 étaient pleinement vaccinés. 

La ministre de la Santé a indiqué que 85,2 % des Ontariens âgés d’au moins 12 ans avaient reçu une dose du vaccin contre la COVID-19, et que 79,2 % avaient reçu leurs deux doses. 

Ces plus récentes données sont dévoilées alors que l’Ontario s’apprête à mettre en place, demain, un système de certificat de vaccination. 

Les clients des salles à manger de restaurants, de salles de sport, de cinéma ou de clubs devront présenter une preuve de vaccination complète ainsi qu’une pièce d’identité délivrée par un gouvernement. Les notes d’exemptions médicales rédigées par un médecin seront aussi acceptées. 

Le premier ministre Doug Ford a indiqué, dans un communiqué, qu’il savait que plusieurs personnes estiment que leurs libertés civiles sont entravées par ces certificats. 

Mais il estime que l’inquiétude est encore plus vive vis-à-vis d’un nouveau confinement de la province, ou d’une nouvelle flambée de cas. 

Les Ontariens doivent continuer à faire tout ce qu’ils peuvent pour protéger les progrès réalisés contre le virus. 

«Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter de nouveaux confinements et de nouvelles fermetures», a-t-il affirmé mardi dans un communiqué. «C’est pourquoi nous mettons en place ces mesures exceptionnelles sur une base temporaire et nous y mettrons fin aussitôt qu’il sera jugé responsable de le faire.» 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.