L’Ontario autoriserait la vente de cannabis par le secteur privé

TORONTO — Le gouvernement ontarien compterait permettre au secteur privé de vendre du cannabis une fois que la consommation de cette drogue à des fins récréatives sera légalisée, le 17 octobre prochain.

Selon une source gouvernementale qui s’est confiée au quotidien «The Globe and Mail», le ministre des Finances, Vic Fedeli, et la procureure générale de la province, Caroline Mulroney, devraient en faire l’annonce dès la semaine prochaine.

La source, qui a demandé l’anonymat, précise que le gouvernement ontarien contrôlerait néanmoins la distribution de la substance à ces boutiques privées, de même que sa vente en ligne.

Sous l’ex-première ministre Kathleen Wynne, le gouvernement ontarien comptait plutôt accorder le monopole de la vente de cannabis récréatif à la Régie des alcools de l’Ontario. Une filiale nommée la Société ontarienne du cannabis devait d’ailleurs ouvrir 40 succursales dès cette année.

Le système préféré par le gouvernement de Doug Ford imite le modèle albertain, selon lequel des boutiques privées pourront vendre du cannabis une fois dotées d’un permis de la régie des alcools.

Doug Ford avait déjà indiqué qu’il envisageait cette option. En juin, il avait déclaré ne pas croire que le «gouvernement devrait mettre son nez partout».