L’Ontario compte 151 nouveaux cas de COVID-19 et resserre ses restrictions

TORONTO — Le premier ministre Doug Ford s’apprête à limiter les rassemblements à un maximum de cinq personnes au moment où l’Ontario vient de voir son bilan plombé par 151 nouveaux cas d’infections à la COVID-19.

La limite actuelle permet toujours aux Ontariens des rassemblements de 50 personnes, mais M. Ford a prévenu ses citoyens que la nouvelle restriction pourrait entrer en vigueur aussi tôt qu’en fin de journée samedi.

Des exceptions pourraient toutefois être permises pour certains événements comme des funérailles, a laissé entendre le premier ministre progressiste-conservateur.

Le bilan de l’Ontario recense actuellement 1114 cas de personnes atteintes de la COVID-19, dont 19 décès. Sur une note plus encourageante, huit personnes ont été déclarées guéries.

Selon les données du ministère de la Santé, il reste actuellement 8000 cas sous investigation, soit 2000 de moins que vendredi.

Haro sur les profiteurs

Lors de sa mise à jour quotidienne, Doug Ford s’est adressé aux entreprises qui tentent de profiter de la crise sanitaire pour hausser les prix de produits essentiels.

Le premier ministre a mis en garde les chefs d’entreprise que ceux-ci pourraient se voir imposer des amendes s’élevant jusqu’à 500 000 $ ou être condamné à une peine de prison d’un an si leur compagnie est trouvée coupable d’avoir haussé artificiellement ses prix.

Les entreprises pourraient aussi recevoir des amendes salées dont le maximum est fixé à 10 millions $, a précisé M. Ford.

«Je trouve ça dégoûtant. Comment pouvez-vous profiter des gens pendant une période aussi grave», a-t-il dénoncé en conférence de presse.

Il a ajouté qu’il entend s’occuper personnellement du cas de ces profiteurs avec une détermination renouvelée.

Doug Ford appelle toute personne témoin d’un cas de prix gonflé sur des produits essentiels à dénoncer la situation en composant un numéro de téléphone d’urgence mis en place par le gouvernement provincial.

Les plus populaires