L’Ontario impose un confinement aux régions de Windsor-Essex et de York

TORONTO — L’Ontario impose un confinement aux régions de Windsor-Essex et de York dans l’espoir de ralentir la propagation de la COVID-19. La mesure va entrer en vigueur dès lundi.

Le gouvernement espère que ce confinement permettra aux écoles de demeurer ouvertes et de respecter la capacité d’accueil de patients dans les hôpitaux.

En plus de cette annonce de confinement, plusieurs autres régions ontariennes vont devoir respecter de nouvelles restrictions. Il s’agit d’abord de Middlesex-London, Simcoe Muskoka et de Wellington-Dufferin-Guelph qui passeront en zone rouge.

Puis, la région sanitaire de l’Est ontarien va passer en zone orange et celles de Leeds, Grenville et Lanark vont passer en zone jaune.

Le confinement imposé dans les régions de Toronto et de Peel demeure en vigueur.

Plus de 1800 cas

L’Ontario a signalé vendredi 1848 nouveaux cas de COVID-19 et 45 autres décès dus au virus.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a indiqué que 469 cas étaient recensés à Toronto, 386 dans la région de Peel, 205 dans la région de York et 106 à Windsor-Essex.

Dans les foyers de soins de longue durée de la province, 604 résidents sont actuellement atteints de la COVID-19 et 29 nouveaux décès ont été signalés vendredi.

La province affirme qu’il y a des éclosions dans 131 foyers sur les 626 établissements financés par des fonds publics.

Les autorités ont également signalé 151 nouveaux cas de COVID-19 liés aux écoles, dont au moins 125 parmi les élèves.

Cela porte à 878 le nombre d’écoles ayant signalé un cas sur les 4828 écoles financées par les fonds publics de l’Ontario.

Par ailleurs, on s’attend à ce que l’Ontario fournisse une mise à jour sur ses plans de déploiement du vaccin contre la COVID-19.

La province a annoncé qu’elle commencerait les vaccinations, mardi, après l’obtention d’un premier lot de 6000 doses.

Le général la retraite Rick Hiller a indiqué que le Réseau universitaire de santé de Toronto et l’Hôpital d’Ottawa administreront les premiers vaccins aux travailleurs de la santé.

Un supplément de 90 000 doses du vaccin de Pfizer, attendu plus tard ce mois-ci dans la province, doit être fourni à 13 hôpitaux de l’Ontario.

M. Hillier a affirmé que la province s’attendait également à recevoir de 30 000 à 85 000 doses du vaccin de Moderna d’ici la nouvelle année, en attendant son approbation par Santé Canada.

Laisser un commentaire