L’Ontario ne vaccinera pas les personnes âgées avec l’AstraZeneca

TORONTO — Alors que l’Ontario signalait mardi moins d’un millier de nouveaux cas de COVID-19, la ministre de la Santé a annoncé que le vaccin Oxford-AstraZeneca ne serait pas administré aux personnes âgées.

Christine Elliott a indiqué que son gouvernement veut suivre les conseils du Comité consultatif national sur l’immunisation, qui a recommandé lundi de ne pas administrer pour l’instant ce vaccin aux personnes âgées de 65 ans et plus. Le Comité national estime que les données sur le fonctionnement de ce vaccin chez les populations âgées sont actuellement trop limitées. 

La ministre Elliott a ajouté que ce vaccin pourrait plus facilement être utilisé dans des sites comme les établissements correctionnels, car ce produit n’a pas besoin d’être conservé aux mêmes températures froides que les deux autres vaccins déjà distribués au Canada.

La ministre a aussi précisé que son gouvernement attendra les recommandations du Comité national d’immunisation avant de décider si l’Ontario prolongera à quatre mois l’intervalle entre la première et la deuxième doses des vaccins. Une fois qu’il aura reçu cet avis, le gouvernement publiera son nouveau plan de déploiement des vaccins, mis à jour en tenant compte de l’offre prévue de doses de celui d’Oxford-AstraZeneca, a iniqué Mme Elliott.

L’Ontario signalait mardi 966 nouveaux cas de COVID-19 et 11 autres décès liés au coronavirus. Des 966 nouveaux cas, 253 étaient recensés à Toronto, 223 dans sa banlieue de Peel et 99 dans celle de York. Ces données sont basées sur 30 767 tests effectués. On comptait 284 personnes hospitalisées aux soins intensifs et 189 sous respirateurs. L’Ontario a administré 22 326 doses de vaccin depuis le dernier rapport, pour un total jusqu’ici de 727 021 doses.

Les autorités de la santé publique ont ordonné mardi la fermeture d’une école de Toronto, après la découverte de plusieurs cas d’un variant. Le bureau régional de santé publique a déclaré qu’une éclosion à l’école publique de Donwood Park a fait six malades, dont quatre cas d’un variant, probablement dus à une exposition communautaire.

Laisser un commentaire