L’Ontario nomme Jane Philpott conseillère, pour une «plateforme de données»

TORONTO — Le gouvernement de l’Ontario a nommé l’ancienne ministre fédérale de la Santé Jane Philpott comme conseillère spéciale.

La docteure Philpott participera à la conception et au déploiement de la nouvelle «Plateforme ontarienne des données sur la santé», anciennement connue sous le nom de Plateforme PANTHR. Le gouvernement affirme que cette nouvelle plateforme aidera les chercheurs et les travailleurs de la santé à accéder à des données anonymisées. Ces informations leur permettront ainsi «de mieux détecter la COVID-19, faire des plans à son sujet et y réagir», indique le gouvernement ontarien dans un communiqué.

Depuis son élection en 2015, Mme Philpott avait été tour à tour ministre de la Santé, ministre des Services aux Autochtones et présidente du Conseil du Trésor au sein du gouvernement libéral de Justin Trudeau, jusqu’à son expulsion du caucus en 2019. Elle avait alors pris le parti de sa collègue Jody Wilson-Raybould, elle aussi écartée du cabinet libéral, dans l’affaire SNC-Lavalin.

Mme Philpott s’est présentée à nouveau, comme candidate indépendante, aux dernières élections fédérales d’octobre 2019, mais elle a été défaite. Elle a ensuite été nommée doyenne de la faculté des sciences de la santé de l’Université Queen’s, à Kingston.

L’Ontario signalait jeudi 356 nouveaux cas de COVID-19 et 45 décès supplémentaires. Le bilan atteint maintenant 29 403 cas confirmés, soit une augmentation de 1,2 % par rapport à la veille.

La province a enregistré 2357 décès jusqu’ici, alors que 23 208 cas ont été résolus. L’Ontario a effectué 20 822 tests mercredi, dépassant ainsi l’objectif de 20 000 par jour qu’elle s’était fixé plus tôt dans la pandémie.

Par ailleurs, l’Ontario prend en charge la gestion d’un autre foyer de soins de longue durée parce que l’établissement a du mal à contenir une éclosion de COVID-19.

La province a désigné un hôpital pour gérer le foyer Woodbridge Vista Care Community à Vaughan.

Les données du ministère montrent que 17 résidents du centre de soins de longue durée sont morts de la COVID-19.

Soixante-cinq résidents et 20 membres du personnel ont été testés positifs à la COVID-19.

Plan pour les terrasses à Toronto

La Ville de Toronto a lancé un programme destiné à accélérer l’ouverture des terrasses des restaurants et des bars, une fois que les directives provinciales le permettront.

Le programme, appelé CaféTO, identifiera les espaces où les propriétaires de restaurants et de bars peuvent étendre leurs patios afin d’avoir plus d’espace pour la distance physique.

Il vise également à accélérer le processus de demande et de réception d’un permis pour installer des terrasses sur une portion du trottoir ou de la rue.

Dans l’état actuel des choses, les restaurants et les terrasses restent fermés en Ontario, mais la Ville de Toronto dit qu’elle planifie afin que les propriétaires d’entreprises puissent s’adapter rapidement après un éventuel changement de réglementation.