L’Ontario permet les mariages et les funérailles en formule intime

TORONTO — Le gouvernement ontarien assouplit certaines restrictions sur les cérémonies de mariages et de funérailles dans le cadre d’une nouvelle phase de déconfinement au moment où la pandémie de la COVID-19 continue de s’apaiser.

Depuis vendredi, le nombre limite de personnes pouvant se réunir socialement est passé de cinq à dix individus. Du même coup, le gouvernement permet la reprise de célébrations de mariages et de cérémonies funéraires en limitant le nombre de participants à dix personnes partout dans la province.

Parmi les autres mesures d’assouplissement, l’Ontario permet maintenant les rassemblements intérieurs jusqu’à un maximum de 30 % de la capacité d’accueil du lieu. Ce qui permet notamment aux lieux de culte de recommencer à recevoir des fidèles.

Dans le cas des rassemblements extérieurs, la limite est fixée à un maximum de 50 personnes.

Toutes les personnes qui se rassemblent, peu importe les circonstances, doivent continuer de respecter les consignes des autorités de santé publique. Ce qui inclut la distanciation physique pour toute personne n’appartenant pas au même foyer ou au même cercle social qui doit se limiter à dix personnes.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a rappelé que si ces assouplissements sont possibles, c’est grâce aux progrès réalisés dans la lutte au coronavirus.

«Au moment où l’on assouplit ces mesures, je prie fortement tout le monde de demeurer prudent puisque nous sommes toujours à risque», a déclaré la ministre Elliott.

D’après le bilan de vendredi, on comptait 31 992 cas de COVID-19 en Ontario, une augmentation de 266 cas par rapport à la veille. Le nombre de décès s’élève à 2507, dont 64 % survenus dans des centres de soins de longue durée.