L’Ontario recense près de 3000 nouveaux cas de COVID-19 vendredi

TORONTO — L’Ontario signalait vendredi 2998 nouveaux cas de COVID-19 et 100 autres décès liés au virus.

Mais à cause de la consolidation des logiciels de base de données, 46 décès signalés dans la région de Middlesex-London et survenus plus tôt dans la pandémie sont inclus dans le rapport quotidien de l’Ontario. On devrait donc parler plutôt d’un bilan quotidien réel de 54 décès. 

Le ministère de la Santé précise que sur les 2998 nouveaux cas de COVID-19 recensés vendredi, 800 se trouvaient à Toronto, 618 dans sa banlieue de Peel et 250 dans celle de York. On a aussi recensé 161 nouveaux cas à Waterloo et 153 dans la région de Niagara.

Depuis le rapport de jeudi, 15 609 doses de vaccins ont été administrées en Ontario, pour un total jusqu’ici de 174 630 doses administrées. L’Ontario affiche aussi près de 76 500 tests terminés depuis la dernière mise à jour quotidienne.

Un député expulsé 

Par ailleurs, le premier ministre Doug Ford a chassé du caucus conservateur un député qui s’était prononcé contre les mesures de confinement, qui ont été resserrées cette semaine en Ontario. M. Ford a annoncé vendredi que Roman Baber ne siégera plus en tant que progressiste-conservateur à Queen’s Park et qu’il ne pourra pas se présenter sous cette bannière aux élections de 2022.

M. Baber avait publié, vendredi, une lettre appelant M. Ford à mettre fin au confinement provincial. Le député de York-Centre soutient que ce confinement cause un certain nombre d’autres problèmes graves, notamment de santé mentale et de toxicomanie, et que ces mesures nuisent aux entreprises. M. Ford a qualifié cette lettre d’«irresponsable» et accusé le député de répandre de la désinformation.

Plus tôt cette semaine, M. Ford a déclaré un deuxième état d’urgence et adopté une ordonnance qui demande aux Ontariens de rester chez eux, sauf pour les courses essentielles et l’exercice physique. 

Laisser un commentaire