L’Ontario signale 211 nouveaux cas de COVID-19 et deux décès de plus

TORONTO — L’Ontario a signalé dimanche sa plus forte hausse en une journée du nombre de cas de la COVID-19.

La province a rapporté 211 nouveaux cas du virus, portant le bilan à 1355. Le nombre de personne décédées est quant à lui passé de 19 à 23.

À Toronto, le syndicat des pompiers a déclaré que six de ses membres avaient contracté le virus au cours des deux dernières semaines.

Le président de l’Association des pompiers professionnels de l’Ontario, Frank Ramagnano, a déclaré que la distanciation sociale avait été difficile à appliquer, de sorte que les pompiers comptaient sur du matériel de protection individuelle pour se protéger contre le virus.

«Mais nous devons faire très attention à la façon dont nous utilisons ces matériaux, il y en a peu», a-t-il déclaré.

En plus des six pompiers déclarés positifs au coronavirus, M. Ramagnano a déclaré que plus de 200 pompiers étaient en isolement.

Un porte-parole des services d’incendie de Toronto a refusé de commenter les diagnostics.

Pendant ce temps, une communauté des Premières nations établie dans le sud de l’Ontario a érigé des points de contrôle aux limites de son territoire après avoir confirmé leurs premiers cas de la COVID-19.

La bande des Six Nations de Grand River a affirmé dimanche que deux personnes avaient été déclarées positives au coronavirus et qu’elles avaient été placées en isolement.

«Nous savons que nous ne pouvions pas empêcher (le coronavirus) d’arriver ici, a affirmé le grand chef Mark Hill dans un communiqué de presse. Nous pouvons l’empêcher de se propager parce que c’est autour de nous que ça se passe.»

Mark Hill a également soutenu que la décision de mettre en place des points de contrôle représentait une étape importante dans leur lutte contre la COVID-19.

«Les ressources les plus solides dont nous disposons sont notre personnel et nos connaissances, a reconnu M. Hill. Il est maintenant temps de passer à l’action et de mettre ces connaissances en pratique afin que nous puissions contrôler et ralentir la propagation du virus à travers notre territoire.»

Alors que la fermeture des écoles se poursuit pour une troisième semaine, le Toronto District School Board a confirmé ses plans pour aider les élèves à poursuivre leurs cours en ligne.

Il demandait aux parents dont les enfants n’avaient pas accès à des ordinateurs ou à Internet à la maison de fournir des informations au conseil d’administration afin qu’il puisse prêter des appareils à ceux qui en avaient besoin.

Cette décision survient après que la province ait annoncé qu’elle veillerait à ce que les élèves aient accès à des ressources.

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a déclaré la semaine dernière qu’il était prioritaire d’aider les élèves à continuer d’obtenir des crédits pour leurs cours.