L’Ontario signale mardi 2336 nouveaux cas et 14 autres décès liés au coronavirus

TORONTO — L’Ontario signale mardi 2336 nouveaux cas de COVID-19 et 14 autres décès liés au virus.

De ces 2336 nouveaux cas, 727 ont été recensés à Toronto, 434 dans sa banlieue de Peel, 229 dans celle de York, 194 dans la région de Durham, 144 à Ottawa et 123 à Hamilton. Ces données sont basées sur près de 36 100 tests terminés.

Les autorités affirment que 1090 personnes sont actuellement hospitalisées pour la COVID-19, dont 387 aux soins intensifs et 249 sous respirateur.

L’Ontario affirme que 1477 cas ont été résolus depuis le dernier rapport quotidien, lundi. 

Le gouvernement indique que 70 645 doses de vaccin ont été administrées depuis la mise à jour de lundi matin, pour un total jusqu’ici de 2102 380 doses administrées dans la province.

Délestage et transferts 

Le président de l’Association des hôpitaux de l’Ontario, Anthony Dale, anticipe d’autres annulations de chirurgies électives et de nouveaux transferts de patients au cours des prochaines semaines à cause de la troisième vague. La liste des interventions chirurgicales qui ont dû être reportées atteint maintenant 250 000 dans toute la province.

M. Dale croit que si la tendance d’augmentation des admissions à l’hôpital se maintient, la capacité des institutions sera mise à rude épreuve et le transfert de patients sera de plus en plus fréquent, chaque jour de la semaine et à toute heure du jour ou de la nuit, afin de pouvoir traiter les cas les plus urgents. 

«Les hôpitaux vont remuer ciel et terre (…) mais tout cela aggravera une situation déjà pénible», a-t-il déclaré. «C’est ce que je prévois pour les prochaines semaines.»

Anthony Dale a aussi constaté que les unités des soins intensifs comptent de plus en plus de jeunes gens atteints de formes sévères de la COVID-19. Malgré les campagnes de vaccination en cours, il rappelle que la pandémie est encore bien présente et il exhorte la population à adhérer aux mesures sanitaires pour limiter la transmission du coronavirus. 

M. Dale se dit inquiet de la fatigue que manifeste la population et il se demande si elle est consciente qu’il reste encore des sacrifices à consentir «pour nous permettre de traverser cette situation ensemble, en toute sécurité et sans mort ni préjudice inutiles, et sans nouvelle perturbation massive des soins hospitaliers».

Laisser un commentaire