L’opération Nanook pour la souveraineté canadienne dans le Grand Nord prend fin

OTTAWA – L’opération NANOOK que tient annuellement le Canada pour assurer sa souveraineté dans le Grand Nord est maintenant terminée.

Plus de 850 militaires et civils ont pris part à l’opération.

Plusieurs activités ont notamment été menées près de Rankin Inlet, au Nunavut, notamment des patrouilles militaires, des exercices de recherche et sauvetage, et des simulations de combats.

Dans les régions de Whitehorse et de Haines Junction, au Yukon, une intervention pangouvernementale après-séisme a été simulée. L’opération a donné lieu à plusieurs moments forts, dont une étroite collaboration entre les organismes fédéraux, territoriaux, municipaux et autochtones, de même qu’avec divers organismes non gouvernementaux.

Les équipages d’hélicoptères Griffon qui ont pris part à l’opération ont aussi été appelés à participer à une vraie mission de recherche et sauvetage pour secourir des pagayeurs alaskiens échoués.

Les plus populaires