L’opposant russe Navalny publie une photo de lui et déclare pouvoir respirer

BERLIN — Le chef de l’opposition russe Alexei Navalny a publié mardi une photo de lui-même dans un hôpital en Allemagne et a déclaré qu’il respirait désormais seul.

«Salut, c’est Navalny. Tu m’as manqué. Je ne peux toujours pas faire grand-chose, mais hier, j’ai réussi à respirer toute la journée», a indiqué Alexei Navalny sur Instagram.

«Je l’ai fait seul, pas d’aide supplémentaire, pas même une valve dans la gorge. J’ai adoré. C’est un processus remarquable qui est sous-estimé par beaucoup. Fortement recommandé.»

Alexei Navalny, 44 ans, a été transporté par avion à Berlin pour se faire soigner à l’hôpital Charite deux jours après être tombé malade lors d’un vol intérieur en Russie le 20 août.

Un laboratoire militaire allemand a déterminé que Navalny avait été empoisonné avec un poison du groupe Novitchok, la même classe d’agent de l’ère soviétique qui, selon la Grande-Bretagne, avait été utilisée sur l’ancien espion russe Sergei Skripal et sa fille à Salisbury, en Angleterre, en 2018.

Lundi, le gouvernement allemand a annoncé que des tests effectués par des laboratoires en France et en Suède étaient arrivés aux mêmes conclusions.

Face aux appels de la chancelière allemande Angela Merkel et d’autres dirigeants pour répondre aux questions sur l’empoisonnement, le Kremlin a nié toute implication.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a accusé l’Occident d’utiliser cet incident comme prétexte pour introduire de nouvelles sanctions contre Moscou.

Le bureau du président français Emmanuel Macron a déclaré qu’il avait exprimé lundi sa «profonde préoccupation face à l’acte criminel» qui visait Alexei Navalny lors d’une conversation téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine.

Le Kremlin a déclaré que Vladimir Poutine «a souligné l’inconvenance des accusations non fondées contre la partie russe» et a demandé que l’Allemagne transmette les analyses et les échantillons. Vladimir Poutine a également appelé à un travail conjoint des médecins allemands et russes.

Le porte-parole d’Alexei Navalny, Leonid Volkov, a refusé de donner des détails sur les plans possibles de l’opposant russe après son rétablissement lorsqu’il a été contacté par l’Associated Press mardi.

Laisser un commentaire
Les plus populaires