Loto-Québec: les professionnels de nouveau en grève le 10 septembre

MONTRÉAL — Les 455 professionnels à l’emploi de Loto-Québec vont déclencher de nouveau la grève à compter du 10 septembre.

Leur syndicat, celui des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), a fait savoir, mardi, que ses membres avaient rejeté à 72 % l’entente de principe qui était intervenue entre les parties, le 25 août, pour le renouvellement de leur convention collective.

Ces professionnels débraieront donc de nouveau à compter du 10 septembre et, cette fois, il s’agira d’une grève générale et illimitée, a précisé en entrevue Lydia Martel, première vice-présidente du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec.

Auparavant, ils avaient tenu six jours de grève, à même leur mandat de 20 jours.

Ce sont les hausses salariales proposées qui ont posé problème, surtout, a rapporté Mme Martel. «Une des raisons principales, c’est qu’ils ne sont pas satisfaits de l’offre salariale: des augmentations salariales de deux pour cent, en 2022, à l’heure actuelle, avec le taux actuel d’inflation, c’est comme une gifle pour eux», a-t-elle rapporté.

Les restrictions au télétravail ont aussi posé problème, puisque l’entente de principe prévoyait qu’il était autorisé jusqu’à quatre jours par semaine, et ce, pendant 30 mois. Après, rien n’était garanti, selon Mme Martel.

Ces membres du SPGQ travaillent aux approvisionnements, aux technologies de l’information, aux communications, aux ventes et marketing, aux finances, à l’immobilier et au service juridique.

Mme Martel note que les loteries qui reposent sur l’informatique pourraient être affectées, ralenties, puisque la majorité de ces professionnels travaillent dans les technologies de l’information. 

Invitée à commenter, la direction de Loto-Québec n’avait pas encore fait connaître ses commentaires, au moment d’écrire ces lignes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.