L’ouragan Fiona matraque la République dominicaine après avoir martelé Porto Rico

LA HAVANE — L’ouragan Fiona matraquait lundi la République dominicaine, après avoir causé des dommages décrits comme «catastrophiques» à Porto Rico.

On ne rapporte pas de décès, mais les dirigeants portoricains ont prévenu qu’il est trop tôt pour prendre la pleine mesure de la situation puisque des pluies diluviennes étaient toujours attendues lundi.

On prédisait jusqu’à 75 centimètres de pluie sur le sud de Porto Rico et une trentaine dans l’est de la République dominicaine, où les responsables ont demandé aux gens de rester chez eux et fermé les plages.

«Il est important que la population comprenne que ce n’est pas fini, a dit Ernesto Morales», un météorologue du Service national de météorologie à San Juan.

Les inondations, a-t-il ajouté, atteignent des «niveaux historiques», et de centaines de personnes ont été évacuées ou secourues à travers l’île.

«Nous constatons des dommages catastrophiques», a dit le gouverneur Pedro Pierluisi.

Avant l’aube lundi, des secouristes circulaient dans les rues inondées de la ville de Catano, dans le nord de l’île, et utilisaient des porte-voix pour demander aux sinistrés d’évacuer le plus rapidement possible.

Environ 1300 personnes ont passé la nuit dans des refuges d’urgence à travers l’île, selon les responsables.

Une eau brunâtre a envahi les rues et les maisons, en plus de recouvrir une piste dans un aéroport du sud de Porto Rico.

Fiona a également endommagé l’asphalte des routes et emporté un pont dans le centre du territoire. Ce pont, a dit la police, avait été installé par la Garde nationale après le passage en 2017 de l’ouragan Maria, un monstre de catégorie 4.

La tempête a aussi arraché des toitures.

Fiona se trouvait lundi matin à 55 kilomètres au sud-est de la ville de Samana, en République dominicaine, et générait des vents soutenus de 150 kilomètres/heure, selon le Centre national des ouragans des États-Unis. Elle glissait vers le nord-ouest à un peu moins de 15 kilomètres/heure.

Des vents ayant la puissance d’une tempête tropicale étaient ressentis à 240 kilomètres de l’œil de l’ouragan.

Les météorologues prédisent que Fiona retournera dans l’Atlantique lundi après-midi et qu’elle effleurera les îles Turques et Caïques mardi. Elle pourrait acquérir la force d’un puissant ouragan et s’approcher des Bermudes tard jeudi ou vendredi.

Les dirigeants de Porto Rico ont annoncé lundi que 100 000 clients avaient été rebranchés sur l’île de 3,2 millions d’habitants. La situation pourrait prendre plusieurs jours avant de revenir à la normale.

Fiona avait précédemment fait un mort en Guadeloupe.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.