Luc Boileau devient directeur national de santé publique

QUÉBEC — Luc Boileau, qui avait succédé sur une base intérimaire au Dr Horacio Arruda comme directeur national de santé publique en janvier dernier, est confirmé dans ses nouvelles fonctions.

Il deviendra officiellement jeudi sous-ministre adjoint au ministère de la Santé et des Services sociaux et directeur national de santé publique du Québec.

Le Dr Boileau avait été nommé par intérim le 11 janvier dernier à la suite de la démission du Dr Arruda, en pleine pandémie de COVID-19 et à un moment où les hospitalisations atteignaient des sommets dans la province.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a salué cette nomination mercredi soir par voie de communiqué.

«Depuis janvier dernier, l’expertise et l’expérience du docteur Boileau ont été des atouts précieux. Nous avons pu compter sur sa longue expérience en santé publique et sur son leadership durant les dernières vagues de la pandémie de la COVID-19, et j’en suis très reconnaissant», a souligné le ministre Dubé.

Luc Boileau était auparavant le président-directeur général de l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS).

Médecin formé à l’Université de Sherbrooke et spécialiste en santé publique, le Dr Boileau a également été directeur régional de la santé publique et président-directeur général à l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.