L’un des six pêcheurs disparus en Nouvelle-Écosse a été retrouvé mort

DIGBY — L’un des six pêcheurs de pétoncles portés disparus dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse a été retrouvé mort, mardi soir.

Des équipes continuaient de parcourir les rives pour trouver les cinq autres pêcheurs.

Plus tôt dans la journée, deux radeaux de sauvetage vides s’étaient échoués au large du village de Hillsburn. 

Le lieutenant-commandeur Brian Owens, du Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage à Halifax, a précisé en matinée qu’un signal d’urgence avait été reçu à 5 h 50 du bateau au large de Digby, en Nouvelle-Écosse, et que des débris avaient été repérés sur l’eau peu après 8 h. 

L’organisation a envoyé un micromessage vers 23 h, mardi, pour annoncer qu’une personne avait été retrouvée morte et que les efforts se poursuivaient pour retrouver les autres pêcheurs.

Selon le centre, la mer atteignait de deux à trois mètres de hauteur et les vents soufflaient en rafales au moment où le navire a coulé. Le mauvais temps a également entravé les recherches effectuées par des avions militaires et trois navires de la Garde côtière.

Alain d’Entremont, président de la Full Bay Scallop Association, a confirmé que le bateau appartenait à Yarmouth Sea Products, qui est membre de l’association.

M. D’Entremont a mentionné que le bateau long de 15 mètres était en route pour Digby lorsqu’il aurait apparemment «coulé».

«En tant que propriétaire de bateau moi-même, je me couche la nuit en pensant aux hommes qui sont sur l’eau. C’est une chose à laquelle on pense tout le temps, et on déteste en entendre parler.»

Il confie qu’il est difficile de décrire la tristesse des communautés locales de pêcheurs qui attendent le résultat des recherches.

«Nous espérons qu’il y a une chance qu’ils rejoignent la rive. Ils n’étaient pas très loin du large, et s’ils avaient des combinaisons de survie, il y a des bateaux, des hélicoptères et des équipements de la Garde côtière dans la région», a-t-il expliqué.

Cependant, M. d’Entremont précise que certains de ses bateaux ont participé à l’effort de recherche et les équipes ont décrit les conditions en mer comme étant «misérables».

Le lieutenant-commandeur Owens a affirmé que les recherches se poursuivraient en soirée.

«Notre détermination est de trouver ces personnes le plus rapidement possible et nous continuerons aussi longtemps que nous le devons pour retrouver ces personnes», a-t-il dit.

La région a une longue tradition de pêche au pétoncle, et une tragédie antérieure de naufrage est encore fraîche dans la mémoire de nombreux pêcheurs de la région de Digby.

Le 14 septembre 2010, les recherches dans la baie de Fundy pour retrouver un bateau de pêche aux pétoncles disparu, le RLJ, et son équipage de quatre personnes, ont été annulées lorsque l’armée a déterminé que personne n’avait survécu.

Les pêcheurs partent souvent de Yarmouth et de Digby pour des voyages de plusieurs jours dans la baie et disposent généralement de balises d’urgence qui peuvent alerter instantanément les autorités en cas de catastrophe.

Cependant, Roger LeBlanc, membre de l’Union des pêcheurs des Maritimes et pêcheur de homard établi à proximité de Meteghan, en Nouvelle-Écosse, a déclaré que les vents étaient violents pendant la nuit.

«La mer est haute aujourd’hui, les courants sont élevés. Ce sont les marées les plus hautes de l’année, vraiment, et il y a beaucoup de courants», a-t-il décrit. «Tout peut arriver.»

Laisser un commentaire