L’Unicef a besoin daide pour les enfants syriens, réfugiés et dans le pays

AMMAN, Jordanie – Le 15 mars, le conflit syrien entrera dans sa septième année, et la crise continue d’avoir un effet dévastateur sur les enfants: selon Unicef Canada, six millions d’enfants à l’intérieur du pays et plus de 2,3 millions d’enfants réfugiés, en Jordanie notamment, ont un urgent besoin d’aide.

Le Canada a créé un Fonds de secours d’urgence pour la Syrie de 32 millions de dollars, pour appuyer le travail de l’Unicef dans la région, entre autres. Un accès à l’éducation et des soins de santé sont fournis à ces enfants. Selon l’organisation humanitaire, 1,7 million d’enfants syriens ne sont pas scolarisés.

L’Unicef procure également de l’eau potable, des installations sanitaires et d’hygiène, des vaccins essentiels à la survie, et un soutien psychosocial.

L’organisation dit avoir besoin de 1,4 milliard de dollars cette année pour venir en aide à ces enfants.

La ministre canadienne du Développement international, Marie-Claude Bibeau, a visité il y a deux semaines un camp de réfugiés en Jordanie soutenu par le Canada. Elle était accompagnée du président et chef de la direction d’Unicef Canada, David Morley, et de la directrice des affaires humanitaires de l’Unicef pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, Geneviève Boutin.