L’Université de Sherbrooke décerne un doctorat honorifique au prince Albert II

LONGUEUIL, Qc — L’Université de Sherbrooke a remis mardi un doctorat honorifique au prince Albert II de Monaco pour son engagement dans la cause de l’environnement.

La cérémonie à laquelle le chef d’État de Monaco a semblé ravi de participer a eu lieu au campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke.

Le recteur de l’Université, Pierre Cossette, a souligné que le prince Albert II consacre personnellement beaucoup de temps et d’énergie à conscientiser la population mondiale aux enjeux planétaires, tout en assumant ses tâches de chef d’État. Il a ajouté qu’une fondation mise sur pied en 2006 qui porte le nom du monarque monégasque a soutenu plus de 400 projets et versé plus de 51 millions $ d’euros à une centaine d’organisations.

Le recteur Cossette a précisé que ces initiatives touchent principalement les questions de l’eau, de la biodiversité et du climat.

Le prince Albert II a souligné dans son allocution l’importance de la science car c’est elle qui permet d’agir en environnement. Il a déploré que des esprits mal intentionnés s’acharnent à nier la réalité des périls auxquels le monde fait face. 

Mardi, Albert II est aussi allé à Québec en lien avec une exposition sur la première visite de sa mère, Grace Kelly, au château Frontenac il y a 50 ans.

L’exposition Grace de Monaco: une Princesse à Québec est ouverte au public dans le Grand Hall du Château Frontenac jusqu’au 2 avril.