L’Université de Victoria crée le Centre national de droit autochtone

VICTORIA — L’Université de Victoria agrandit le bâtiment de sa faculté de droit pour accueillir le nouveau Centre national de droit autochtone.

Les gouvernements fédéral et de la Colombie-Britannique et la Law Foundation of B.C. contribuent à hauteur de 27,1 millions $ pour financer l’expansion, qui deviendra le premier programme conjoint au monde en ordres juridiques autochtones et en common law canadienne.

Melanie Mark, ministre de l’Éducation supérieure de la Colombie-Britannique, a indiqué que l’école formera une génération de juristes autochtones.

La Colombie-Britannique contribuera 13 millions $ à l’expansion de la faculté de droit, tandis que le gouvernement fédéral fournira 9,1 millions $ et la Law Foundation of B.C. versera 5 millions $.

L’ajout de 2440 mètres carrés à l’édifice Anne et Murray Fraser de l’université utilisera les images, les signes et l’art public des Salish de la Côte, et reflétera les relations de longue date de la faculté de droit avec les peuples Songhees et Esquimalt de la région de Victoria.

Le professeur Val Napoleon affirme que l’agrandissement de l’école représente un sanctuaire de justice pour les peuples autochtones.

Le président de l’université, Jamie Cassels, croit que la faculté de droit autochtone jouera un rôle essentiel pour refaçonner le paysage juridique du Canada.

Laisser un commentaire
Les plus populaires