Maintenant le point chaud de l’Asie, l’Indonésie rapporte 54 000 cas de COVID-19

JAKARTA, Indonésie — L’Indonésie a signalé plus de 54 000 nouveaux cas de coronavirus pour la première fois mercredi, dépassant les récentes données d’infections quotidiennes en Inde, dont la flambée catastrophique est en baisse, et devenant le nouveau point chaud du virus en Asie.

Les autorités craignent que le variant Delta, qui est plus transmissible, ne se propage désormais à partir des îles de Java et de Bali, où des éclosions ont provoqué un confinement partiel qui a fermé les lieux de culte, les centres commerciaux, les parcs et les restaurants.

«Je prédis que l’épidémie augmentera continuellement en juillet, car nous ne sommes pas encore en mesure d’empêcher la propagation des infections», a déclaré mercredi l’expert en épidémiologie Pandu Riono de l’Université d’Indonésie. «Les restrictions sociales d’urgence sont toujours insuffisantes. Elles devraient être deux fois plus strictes puisque nous sommes confrontés au variant Delta, qui est deux fois plus contagieux.»

Le ministère de la Santé a signalé mercredi 54 517 nouveaux cas et 991 décès, portant le nombre de cas confirmés depuis le début de la pandémie à plus de 2,6 millions et le nombre de décès confirmés à plus de 69 000.

Il y a un mois, le nombre de cas quotidiens s’élevait à environ 8000.

Les cas quotidiens signalés en Indonésie sont désormais plus élevés qu’en Inde, bien que l’Indonésie ait beaucoup moins de tests par habitant.

L’Inde a signalé moins de 39 000 cas mercredi — bien en deçà de son pic de plus de 400 000 cas quotidiens en mai — à la suite de fermetures dans ses zones les plus touchées et d’une campagne de vaccination renforcée.

Le ministre indonésien de la Santé, Budi Gunadi Sadikin, a déclaré que le gouvernement avait identifié la propagation du variant Delta dans certaines régions en dehors de Java et de Bali.

Il a déclaré mardi aux législateurs qu’à travers le pays, plus de 90 000 des 120 000 lits d’hôpitaux pour les patients atteints de COVID-19 sont occupés.

«À l’échelle nationale, nous avons encore de la place. Mais le taux d’occupation des lits est très élevé dans certaines provinces où se concentre l’explosion du variant Delta », a déclaré M. Sadikin.

Avec l’augmentation des décès au cours du mois dernier, certains habitants près de Jakarta ont commencé à aider les fossoyeurs surchargés.

«Comme les creuseurs sont trop fatigués et n’ont pas assez de ressources pour creuser, les habitants de mon quartier ont décidé d’aider», a déclaré Jaya Abidin, qui habite à Bogor à la périphérie de la capitale. «Parce que si nous ne le faisons pas, nous devrons attendre à notre tour longtemps un enterrement au milieu de la nuit.»

Le gouvernement a du mal à acquérir suffisamment de vaccins pour atteindre son objectif de vacciner plus de 181 millions de ses 270 millions d’habitants d’ici mars 2022. Jusqu’à présent, seulement 15,6 millions de personnes ont été complètement vaccinées.

Jusqu’ici, le quatrième pays le plus peuplé du monde a obtenu 137,6 millions de doses de vaccins Sinovac, AstraZeneca et Moderna, suffisamment pour environ 69 millions de personnes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.