Mairie de Saint-Jérôme: pas d’élection partielle pour combler le départ de Maher

SAINT-JÉRÔME, Qc — Il n’y aura pas d’élection partielle à Saint-Jérôme pour combler le départ du maire Stéphane Maher dont le mandat a pris fin le 31 décembre dernier. 

La mairesse suppléante, Sophie St-Gelais, a fait savoir cette semaine que les membres du conseil municipal avaient résolu à l’unanimité de ne pas décréter d’élection partielle pour pourvoir le poste de maire afin d’élire plutôt l’un d’entre eux à ce poste.  

Mme St-Gelais rappelle qu’une élection générale aura lieu le 7 novembre prochain. Il a été convenu par les conseillers de ne pas dépenser inutilement les deniers publics en tenant une élection partielle à la mairie.  

La période de mise en candidature des conseillers pour le poste de maire a pris fin jeudi. Si une seule personne a soumis sa candidature, elle sera proclamée élue et assermentée ce vendredi lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal.   

Si la greffière a reçu plus d’une candidature, un vote par correspondance serait effectué; le dépouillement des votes aurait lieu lundi prochain.  

Il restera au conseil municipal de décider s’ils souhaitent ou non la tenue d’une élection partielle pour remplacer la personne du conseil qui sera devenue maire ou mairesse.   

Toute cette situation a été provoquée par un jugement de l’automne dernier ayant trouvé Stéphane Maher coupable de manœuvres électorales frauduleuses. L’ancien maire n’a pas porté ce verdict en appel.

Laisser un commentaire