Malgré un mal de dos, le pape célèbre au Vatican vendredi le premier Angélus de 2021

Pour le premier angélus de l’année 2021, le pape François s’est exprimé depuis la Bibliothèque du Palais apostolique, au Vatican.  

Le souverain pontife est apparu serein malgré le vilain mal de dos qui l’a empêché de célébrer une messe de prières de fin d’année jeudi à la Basilique Saint-Pierre. Elle a été présidée par des cardinaux du Vatican.   

Il est prévu qu’il ne célèbre pas non plus la messe pour la paix du Jour de l’An en raison de la douloureuse sciatique dont il est atteint.   

Lors de l’angélus, le Saint-Père a affirmé que les événements douloureux qui ont marqué l’humanité au cours de l’année écoulée, en particulier la pandémie de COVID-19, apprennent à l’humanité combien il est nécessaire de s’intéresser aux problèmes des autres et de partager leurs préoccupations. Il a médité sur le don de paix que nous devons cultiver.   

En s’adressant à la caméra, François a aussi demandé que l’on prie pour lui.   En conclusion, il a lancé un appel à la paix au Yémen, en déplorant que dans ce pays en conflit, les enfants vivent la malnutrition, le manque de soins et d’éducation. Il a aussi réclamé la libération d’un évêque du Nigéria, le révérend Moses Chikwe, qui a été kidnappé dimanche dernier par des ravisseurs armés.

Laisser un commentaire