Manifestation dans un musée en Australie: une œuvre d’Andy Warhol ciblée

CANBERRA, Australie — Des manifestantes pour le climat ont tracé mercredi en Australie des graffitis et se sont collées à une œuvre d’Andy Warhol représentant des boîtes de soupe Campbell, mais n’ont pas semblé l’endommager, car elle est enfermée dans du verre.

Il s’agit du plus récent incident au cours duquel des manifestants pour le climat ont ciblé une œuvre d’art emblématique sans causer de dommages permanents. D’autres manifestants ont jeté de la soupe sur l’une des œuvres « Les Tournesols » de Vincent van Gogh à Londres et de la purée de pommes de terre sur un tableau de Claude Monet en Allemagne.

Un groupe appelé Stop Fossil Fuel Subsidies a publié une vidéo sur les réseaux sociaux montrant deux femmes appliquant des graffitis bleus sur cinq des 10 sérigraphies de Warhol représentant les boîtes de soupe, puis, se collant à l’œuvre exposée à la Galerie nationale de l’Australie, à Canberra.

« Nous sommes dans une situation d’urgence climatique », a crié l’une des femmes.

Le groupe a déclaré que ses membres soulignaient les dangers du capitalisme en s’accrochant à une œuvre qui dépeint « le consumérisme devenu fou ».

« Pendant que des Australiens meurent de faim, le gouvernement paie 22 000 $ par minute pour subventionner les combustibles fossiles », a écrit le groupe sur Twitter.

La manifestation s’est terminée rapidement et les femmes ont été escortées hors du bâtiment avant que la colle n’ait eu le temps de prendre.

La grande œuvre d’Andy Warhol a été créée à New York il y a une soixantaine d’années. 

La direction de la Galerie nationale a déclaré dans un communiqué qu’une manifestation avait eu lieu à la suite d’incidents similaires ailleurs en Australie et à l’étranger. Elle a ajouté qu’elle « ne souhaitait pas promouvoir ces actions et n’avait pas d’autres commentaires ».

Un porte-parole de la police a déclaré qu’aucune arrestation n’avait été effectuée.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.