Marche du rein dimanche à Montréal: les maladies rénales en progression

MONTRÉAL — La 12e Marche du rein de Montréal, qui se déroule dimanche, a pour but de recueillir des fonds pour financer la recherche de nouveaux traitements, mais aussi des services pour améliorer le quotidien des personnes malades et de leur entourage.

Les maladies rénales sont en nette progression dans la population québécoise. Selon la Fondation canadienne du rein, section Québec, une personne sur 14 est atteinte, à divers degrés.

Le nombre de Québécois devant subir de la dialyse ne cesse d’augmenter.

Les greffes rénales constituent par ailleurs le meilleur traitement pour de nombreux patients.

Les dons d’organes sont donc primordiaux. Selon les dernières statistiques québécoises, la liste d’attente pour un rein de provenance cadavérique a grandement diminué. Elle a chuté jusqu’à 493 jours l’an dernier alors qu’elle se situait à 1220 jours en 2012.

Malgré cette amélioration, au 31 décembre dernier, 534 Québécois étaient toujours en attente pour recevoir un rein.