Marche pour la SLA: le député Mauril Bélanger porte-parole honoraire

OTTAWA – Le député fédéral Mauril Bélanger, qui a reçu en novembre dernier un diagnostic de sclérose latérale amyotrophique (SLA), sera le porte-parole honoraire national de la Marche pour la SLA qui aura lieu à différentes dates des prochaines semaines dans 93 collectivités du Canada.

La SLA est une maladie terminale également connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig. Elle a fait perdre au député Bélanger la capacité de parler et il a désormais beaucoup de difficultés à marcher.

Puisqu’il n’existe ni cure ni traitement, la paralysie affecte, sur une période de deux à cinq ans, le corps entier des patients au fur et à mesure que les cellules nerveuses qui contrôlent le mouvement meurent, ce qui les empêche éventuellement de respirer. Au Canada, de 2500 à 3000 personnes sont atteintes de SLA.

Le but de la Marche SLA est notamment de financer la recherche sur la maladie. L’objectif de financement a été établi à 4 millions $.

Après l’événement, 60 pour cent des sommes recueillies seront conservées par les Sociétés de la SLA de chaque province du Canada pour offrir du soutien aux personnes atteintes et à leurs familles. Les autres sommes financeront le programme de recherche de la Société canadienne de la SLA

Mauril Bélanger a été élu pour la première fois à la Chambre des communes à titre de député d’Ottawa-Vanier lors d’une élection partielle en 1995. Depuis, il a été réélu à chaque élection.