Margo Greenwood est nommée sénatrice indépendante pour la Colombie-Britannique

Margo Greenwood a été nommée par la gouverneure générale à titre de sénatrice indépendante afin de combler un siège laissé vacant pour la Colombie-Britannique, a annoncé jeudi le premier ministre Justin Trudeau. 

Mme Greenwood est une Autochtone d’ascendance crie. Elle est professeure à l’Université du Nord de la Colombie-Britannique depuis 1997. Plus tôt cette année, elle a été nommée directrice scientifique intérimaire de l’Institut de la santé des Autochtones des Instituts de recherche en santé du Canada.

Durant son parcours, elle a mené plusieurs recherches sur la santé, plus particulièrement sur des enjeux touchant les Autochtones. De plus, elle siège au conseil d’administration du Collège des médecins et chirurgiens de la Colombie-Britannique. 

Mme Greenwood est également officière de l’Ordre du Canada et a reçu divers prix pour son travail universitaire et communautaire, entre autres la médaille du jubilé d’or de la reine Élisabeth II. 

«L’expertise universitaire de Mme Greenwood, son engagement envers la santé et l’éducation et son dévouement au bien-être des communautés autochtones feront d’elle une voix forte pour les Britanno-Colombiens», a indiqué M. Trudeau dans un communiqué de presse. 

Margo Greenwood a été recommandée par le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat. Les candidatures sont examinées par le comité qui formule des recommandations à l’intention du premier ministre. 

Une fois nommés par la gouverneure générale, les nouveaux sénateurs ont notamment pour tâche d’examiner et de réviser les projets de loi.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.