Maritimes: les pêcheurs aspirent à pouvoir capturer davantage de flétan

CHARLOTTETOWN – Des regroupements de pêcheurs des trois provinces maritimes réclament de pouvoir capturer dorénavant davantage de flétan de l’Atlantique.

Les actuels quotas de pêche au flétan de l’Atlantique ont été établis il y a déjà neuf ans par un comité qui gère la pêche au poisson de fond du golfe du Saint-Laurent.

Les pêcheurs de l’Île-du-Prince-Édouard se plaignent que leurs homologues de Terre-Neuve-et-Labrador et du Québec jouissent de la part du lion dans la pêche au flétan. Ils veulent donc profiter de meilleures allocations annuelles.

En 2014, la pêche de 864 tonnes de flétan de l’Atlantique a été allouée dans le golfe du Saint-Laurent; elle est passée à 1036,8 tonnes l’an dernier. La part octroyée à l’Île-du-Prince-Édouard a augmenté pendant ce temps de 24,8 à 46,38 tonnes.