Masques de protection N99 de Dorma Filtration: la CNESST approuve

QUÉBEC — La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) considère que les appareils de protection respiratoire N99 de Dorma Filtration sont sécuritaires et peuvent être utilisés par les travailleurs québécois.  

Lundi dernier, La Presse écrivait que la CNESST bloquait l’utilisation de ce masque québécois même si son achat avait été recommandé aux hôpitaux par le gouvernement du Québec. 

Un règlement stipule que tout appareil de protection respiratoire doit être approuvé par l’Institut national de la santé des États-Unis (NIH) qui délivre des certifications.   

Le journal ajoutait que pendant la pandémie, les laboratoires du NIH étaient fermés aux produits étrangers, qu’ils venaient à peine de rouvrir et qu’il faudra au moins trois mois avant que le masque N99 obtienne la certification.  

Le masque avait passé tous les tests et reçu l’approbation de Santé Canada.    

Dans un communiqué publié vendredi, la CNESST explique qu’elle a travaillé de concert avec son partenaire, l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), qui possède un laboratoire pour effectuer des tests sur appareils de protection respiratoire.   

Les tests des derniers jours sur le masque N99 de Dorma Filtration ont démontré qu’il répond aux critères de qualité retenus et permet de diminuer les expositions à certains contaminants présents dans l’air, le coronavirus, à près de 99 %.   

Devant cet excellent résultat, la CNESST considère que l’utilisation de ce masque conçu et fabriqué au Québec est sécuritaire.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a fait part de sa satisfaction de la décision rendue par la CNESST.

Laisser un commentaire