Masques N95: la société 3M dépose une poursuite contre une entreprise ontarienne

WASHINGTON — La société américaine 3M a déposé une poursuite contre une entreprise de l’Ontario qui aurait prétendu être affiliée avec la firme spécialisée dans la fabrication de matériel médical afin de vendre de rares masques chirurgicaux N95 à des prix exorbitants.

La poursuite, déposée en Cour supérieure de l’Ontario, soutient que Caonic Systems a mis sur pied un domaine web sur Shopify, une plateforme de commerce électronique, et s’en serait servi pour vendre des masques qui, prétendait l’entreprise ontarienne, avaient été fabriqués par 3M au Singapour et au Royaume-Uni.

La poursuite soutient aussi que la compagnie ontarienne a continué de vendre les masques sur différents sites associés à Shopify malgré une plainte de 3M, à un prix unitaire de 17$, soit cinq fois le prix de détail suggéré.

La société américaine a déposé des poursuites semblables dans plusieurs États américains accusant des revendeurs de tenter de profiter de la pénurie d’équipement. Toutefois, la poursuite intentée mardi est la première à franchir la frontière du Canada.