Mauvais départ pour les primaires démocrates: les résultats retardés en Iowa

DES MOINES, Iowa — Les résultats de la primaire démocrate dans l’État américain de l’Iowa ont été retardés lundi soir en raison de «contrôles de qualité» et de nouvelles règles entourant leur divulgation, selon le parti. Ces délais viennent ajouter une nouvelle couche d’incertitude à la présente saison électorale aux États-Unis.

Dans ce marathon des primaires, les démocrates tentent de concilier leur envie d’un changement fondamental avec leur désir de vaincre le président Donald Trump en vue de la présidentielle de 2020.

Près d’une douzaine de candidats démocrates demeuraient en lice pour tenter leur chance de vaincre Donald Trump en novembre. Le premier caucus de l’Iowa devait finalement donner de premières indications importantes de l’issue de l’investiture démocrate.

Un enthousiasme certain se faisait sentir à l’ouverture des caucus du soir. Devant le théâtre Englert d’Iowa City, de longues files formaient un bloc dans deux directions. Se préparant à une forte participation, les organisateurs avaient ouvert le balcon pour des sièges supplémentaires et averti les premiers arrivants de s’attendre à des retards.

Des dizaines de milliers de personnes devaient se rassembler notamment dans les centres communautaires et les gymnases des écoles secondaires pour le premier d’une cinquantaine d’événements pour désigner le candidat démocrate au cours des cinq prochains mois.

Le moment est chargé de promesses pour un Parti démocrate qui a fait des gains importants dans plusieurs États depuis que Donald Trump a remporté la présidentielle en 2016. Mais au lieu d’un clair optimisme, un nuage d’incertitude et des divisions croissantes au sein du parti ont plané sur l’élection de lundi.

Les sondages laissaient entrevoir une mince avance pour le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, mais les quatre candidats principaux — M. Sanders, l’ancien vice-président Joe Biden, la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren et l’ancien maire de South Bend, dans l’Indiana, Pete Buttigieg — avaient une chance de l’emporter dans l’imprévisible Iowa. Les organisateurs s’attendaient à une participation record. La sénatrice Amy Klobuchar, qui représente le Minnesota voisin, disait aussi ressentir un élan dans ses appuis, tandis que d’autres candidats, notamment l’entrepreneur Andrew Yang, le militant milliardaire Tom Steyer et la représentante d’Hawaï Tulsi Gabbard, pouvaient brouiller les cartes.

Selon AP VoteCast, un sondage auprès des électeurs qui prévoyaient de participer aux caucus démocrates de lundi, environ deux tiers ont déclaré qu’ils jugeaient important de soutenir un candidat qui changerait fondamentalement le fonctionnement du système à Washington.

Environ un tiers des gens disaient qu’il était plus important de soutenir un candidat qui rétablirait le système politique tel qu’il était avant l’élection de Donald Trump en 2016.

Les démocrates de l’Iowa ont signalé deux enjeux majeurs qui dominaient leurs pensées: les soins de santé et le changement climatique.

Les plus populaires