McCarthy invite Biden à prononcer son discours sur l’état de l’Union

WASHINGTON — Le président Joe Biden prononcera son deuxième discours sur l’état de l’Union le 7 février, a annoncé la Maison-Blanche, après que le président de la Chambre des représentants des États-Unis, Kevin McCarthy, l’eut invité à prendre la parole lors d’une session conjointe du Congrès ce jour-là.

Ce sera le premier discours de M. Biden devant un Congrès divisé après que les républicains ont repris le contrôle de la Chambre ce mois-ci. Son administration devrait alors rechercher des domaines d’intérêt commun avec le Parti républicain, mais devra aussi s’efforcer d’éviter un défaut potentiellement débilitant si les deux parties ne peuvent pas se réunir pour augmenter le plafond de la dette dans les mois à venir.

«La nouvelle année apporte un nouveau Congrès, et avec lui, la responsabilité de travailler pour une économie forte, une nation sûre, un avenir fondé sur la liberté et un gouvernement responsable, a écrit M. McCarthy dans son invitation à M. Biden vendredi. Le peuple américain nous a envoyés à Washington pour donner une nouvelle direction au pays, trouver un terrain d’entente et débattre de ses priorités.»

L’attachée de presse de la Maison-Blanche, Karine Jean-Pierre, a indiqué que M. Biden avait accepté «l’aimable invitation» de M. McCarthy et se réjouissait de prononcer le discours.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.