Médecins sans frontières suspend ses activités dans le nord-est de la Syrie

Médecins sans frontières a décidé de suspendre la plupart de ses activités et d’évacuer son personnel international du nord-est de la Syrie en raison de l’opération militaire menée par la Turquie contre les combattants kurdes.

L’organisation humanitaire a annoncé mardi que la situation extrêmement volatile avait contraint le groupe à délaisser des projets dans des zones telles que Ein Issa, Tal Abyad et al-Hol, notamment un camp hébergeant des dizaines de milliers de femmes et d’enfants liés aux combattants de Daech (le groupe armé État islamique).

La «situation hautement imprévisible et qui évolue rapidement» a empêché l’organisation d’aide humanitaire de négocier un accès sécurisé aux soins de santé et de fournir une assistance humanitaire aux personnes en détresse.

Compte tenu des nombreux groupes qui prennent part au conflit, MSF a expliqué qu’il ne pouvait plus garantir la sécurité de son personnel syrien et international.

Les plus populaires