Médicaments: des changements permettront au Canada d’économiser des milliards

OTTAWA — Le directeur parlementaire du budget affirme que des changements à la façon dont le Canada fixe les prix des médicaments pourraient se traduire par une réduction des dépenses en médicaments brevetés d’environ 7 % à long terme et une économie de milliards de dollars.

Santé Canada a annoncé pour la première fois en 2019 que le Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés modifierait la façon dont il fixe le prix plafond des médicaments au Canada dans le but de réduire leurs coûts excessifs en modifiant les pays avec lesquels le Canada compare les prix.

Les changements devraient entrer en vigueur le 1er juillet, après avoir été repoussés quatre fois pendant la pandémie.

Le directeur parlementaire du budget indique dans un rapport récemment publié que si les changements avaient été en place en 2018, le Canada aurait dépensé 19 % de moins, ce qui représente environ 2,8 milliards $.

Le gouvernement avait initialement prévu plusieurs autres modifications réglementaires pour réduire le coût des médicaments, mais les avait annulées après qu’elles eurent été contestées avec succès devant les tribunaux.

La décision de changer les pays de comparaison a engendré une résistance de la part de l’industrie et des groupes de patients, qui craignent que les changements n’aient une incidence sur l’accès aux nouvelles pharmacothérapies au Canada.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.