Mélanie Joly présidera une réunion sur l’Iran avec des femmes ministres

OTTAWA — La ministre Mélanie Joly présidera jeudi une réunion avec ses homologues femmes ministres des Affaires étrangères pour discuter de la «situation préoccupante des droits des femmes en Iran dans le contexte des manifestations en cours contre le régime iranien».

Par voie de communiqué, le bureau de Mme Joly a précisé mercredi que cette réunion se tiendra de façon virtuelle et qu’elle aura aussi pour but de permettre aux élues d’écouter le témoignage de femmes d’origine iranienne.

Le ministère des Affaires étrangères a ajouté que cette rencontre donnera aussi l’occasion à d’influentes femmes diplomates de «coordonner leurs efforts et de discuter des moyens d’accroître leur soutien collectif au peuple iranien».

Depuis plus d’un mois, des manifestations antigouvernementales ont éclaté en Iran en réponse au décès de Mahsa Amini, qui est morte le 16 septembre pendant qu’elle était détenue par la «police des mœurs». Elle avait été arrêtée pour avoir prétendument mal porté son hijab.

Affaires mondiales Canada a tenu à rappeler que le gouvernement a pris des mesures rapides en réponse au «meurtre» de Mahsa Amini, notamment en imposant des sanctions contre 42 personnes et de 12 entités iraniennes ou liées au régime.

Le ministère a ajouté que ces décisions ont été prises en réponse aux «violations systématiques des droits de la personne et aux actions persistantes du régime iranien qui déstabilisent la sécurité régionale».

«Cette semaine, mes homologues et moi-même nous réunirons pour envoyer un message clair: le régime iranien doit mettre fin à toute forme de violence et de persécution contre le peuple iranien, y compris ses agressions brutales ciblées contre les femmes», a martelé la ministre Joly.

«Le Canada continuera de soutenir les courageux Iraniens qui luttent pour leurs droits fondamentaux et défendent leurs mères, leurs sœurs, leurs conjointes et leurs filles. Les droits des femmes sont des droits fondamentaux.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.