Menace de grève samedi à la Traverse de l’Isle-aux-Coudres: rencontre de conciliation

MONTRÉAL — Les parties étaient en conciliation pour une deuxième journée, jeudi, dans l’espoir de conclure un règlement et d’éviter la grève qui doit toucher la Traverse de L’Isle-aux-Coudres — Saint-Joseph-de-la-Rive.

Une grève illimitée doit y être déclenchée samedi matin à 6h par environ 35 travailleurs, membres du syndicat des Métallos, affilié à la FTQ.

Le syndicat représente tous les salariés, à l’exception des officiers de navigation, des officiers mécaniciens et des employés de bureau.

Il y a déjà eu cinq jours de grève à cette traverse.

La municipalité de l’Isle-aux-Coudres a déjà exprimé son inquiétude pour le développement socioéconomique, advenant le cas où la grève serait effectivement déclenchée.

Le Tribunal administratif du travail a statué, ces derniers jours, sur les services essentiels qui devront être maintenus, le cas échéant. Ainsi, le service de traversier devra être maintenu la semaine de 6h à 9h, de 15h à 19h et de 22h à 23h. Les samedis et les dimanches, il devra être maintenu de 7h à 10h, de 15h à 19h et de 22h à 23h.

Le Tribunal note que le syndicat s’est aussi engagé à permettre le transport de médicaments et d’échantillons sanguins. Il doit aussi rendre disponible une équipe pour les voyages d’urgence.

Le Tribunal note que «cette traverse constitue le seul lien de désenclavement pour les insulaires et le seul lien d’approvisionnement pour l’Isle-aux-Coudres».

Il précise qu’en 2019-2020, 579 191 passagers ont utilisé la traverse, ainsi que 299 238 véhicules. Il y a également eu 344 transports ambulanciers.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.