Menaces émises par des adolescents à Saint-Hyacinthe: autre report de la cause

SAINT-HYACINTHE, Qc – La Couronne souhaite obtenir une contre-expertise dans le dossier d’un des deux adolescents de Saint-Hyacinthe accusés d’avoir planifié le viol et l’assassinat de certains élèves de leur école secondaire.

Détenus depuis leur arrestation en septembre dernier, ces deux accusés âgés de 14 et de 16 ans étaient de retour devant le Tribunal mardi pour la suite des procédures judiciaires.

Le ministère public a cependant demandé et obtenu un délai de quelques semaines car il souhaite qu’un professionnel de la santé rencontre l’accusé de 16 ans afin de mener une contre-expertise sur sa responsabilité criminelle.

Les parents des deux adolescents de même que la grand-mère d’une des victimes alléguées ont assisté à cette brève audience.

Les deux jeunes, que la loi empêche d’identifier, font face à une vingtaine d’accusations criminelles et la Cour a refusé de les remettre en liberté d’ici la tenue de leur procès. (Collaboration Philippe Bonneville Cogeco Nouvelles)