Merger weekend? Alberta Wildrose, PCs voting on proposal for new united party

EDMONTON — Les forces politiques conservatrices de l’Alberta pourraient se fusionner sous peu.

Le Parti progressiste conservateur de l’Alberta ainsi que le Parti Wildrose rendront publics samedi soir les résultats de consultations menées auprès de leurs membres afin de déterminer si les deux formations vont se regrouper.

Le Wildrose a déjà indiqué qu’il avait besoin de l’assentiment de 75 pour cent de ses membres pour entériner une entente de fusion. Quant au Parti conservateur, une simple majorité de 50 pour cent plus un est nécessaire.

Le leader du Parti Wildrose, Brian Jean, a traversé la province pour rencontrer les militants. Il se dit «très optimiste» quant à l’unification des deux partis.

L’objectif ultime de la fusion est de défaire le gouvernement néo-démocrate de la première ministre  Rachel Notley.