Merritt, une petite ville de la C.-B., offre la semaine de 35 heures en quatre jours

MERRITT, B.C. — La Ville de Merritt, en Colombie-Britannique, lance en projet-pilote la semaine de travail de 35 heures en quatre jours, dans l’espoir de recruter du personnel ou de le garder.

Le directeur de cette petite municipalité de plus de 7000 habitants a déclaré que le projet-pilote d’un an avait été approuvé mardi par le conseil municipal. 

Le projet-pilote prévoit que l’hôtel de ville sera fermé le lundi, mais ouvert pendant 1 heure 45 de plus les quatre autres jours. Les bureaux municipaux seront donc ouverts de 8 h à 17 h 45 du mardi au vendredi — plutôt que de 8 h 30  à 16 h 30 tous les jours. 

Sean Smith explique que la Ville espère ainsi rivaliser avec d’autres employeurs sans affecter le service aux citoyens ni augmenter sa masse salariale.

M. Smith souligne que la Ville de Merritt s’efforce de se remettre des inondations de l’automne dernier, qui ont dévasté la collectivité et causé des défis supplémentaires pour garder le personnel municipal. La Ville pense également que le programme profitera aux citoyens en leur permettant d’accéder aux employés municipaux avant ou après les heures de travail habituelles.

Le directeur de la Ville précise que le projet pilote sera évalué au bout de six mois par le biais de sondages auprès du personnel et de la population. On déterminera alors son efficacité et les domaines où des changements pourraient devoir être apportés.

La date de début du projet pilote n’a pas encore été décidée, mais M. Smith s’attend à ce qu’il soit lancé dès cet automne.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.