Chauvin condamné à 21 ans de prison pour violation des droits civils de George Floyd

SAINT PAUL, Minn. — Un juge fédéral a condamné jeudi Derek Chauvin à 21 ans de prison pour violation des droits civils de George Floyd, déclarant à l’ancien policier de Minneapolis que ce qu’il avait fait était «tout simplement mal» et «offensant».

Le juge de district Paul Magnuson a vivement critiqué Chauvin pour les gestes posés le 25 mai 2020, lorsque le policier blanc a plaqué son genou sur le cou de M. Floyd, allongé sur le trottoir devant un dépanneur de Minneapolis, pendant plus de 9 minutes, alors que l’homme noir était en train de mourir. 

Le meurtre de George Floyd a déclenché des manifestations dans le monde entier contre la brutalité policière et le racisme.

«Je ne sais vraiment pas pourquoi vous avez fait ce que vous avez fait, a déclaré le juge Magnuson en prononçant la peine, jeudi. Mettre le genou sur le cou d’une personne jusqu’à ce qu’elle meure est tout simplement mal (…) Votre conduite est mauvaise et elle est offensante.»

Le juge Magnuson, qui avait plus tôt cette année présidé le procès en Cour fédérale des trois autres policiers sur les lieux ce jour-là, a fait porter le blâme sur Chauvin pour ce qui s’était passé. Chauvin était, de loin, le supérieur immédiat sur place ce jour-là et il a repoussé les questions de l’un de ses confrères qui demandait si M. Floyd ne devrait pas être tourné de côté.

«Vous avez démoli la vie de trois jeunes policiers en prenant le commandement de la scène», a déclaré le juge.

La peine de 21 ans de prison imposée par le juge Magnuson se situe dans la plage inférieure des 20 à 25 ans prévus dans l’accord de plaidoyer en vertu duquel Chauvin purgera la peine fédérale en même temps que sa peine au criminel de 22 ans et demi de prison pour des accusations portées par l’État du Minnesota de meurtre et d’homicide involontaire.

En raison des différences d’admissibilité à la libération conditionnelle entre les systèmes judiciaires de l’État et du fédéral, Chauvin purgera un peu plus de temps derrière les barreaux que sur la seule peine de l’État au criminel. Il purgera également sa peine dans le système carcéral fédéral, où il sera peut-être plus en sécurité et soumis à moins de restrictions que dans le système pénitentiaire de l’État.

L’avocat de Chauvin, Eric Nelson, avait demandé 20 ans de prison, arguant que Chauvin éprouvait des remords et qu’il le ferait comprendre au tribunal. Mais Chauvin, dans de brèves remarques à la cour, n’a présenté aucune excuse directe ni exprimé de remords à la famille de George Floyd.

Le juge Magnuson n’a pas fixé de date de condamnation pour les trois autres policiers qui étaient sur les lieux – Tou Thao, J. Alexander Keung et Thomas Lane. Ils ont tous été reconnus coupables en février d’accusations relatives aux droits civils fédéraux.

Lane devrait connaître sa peine le 21 septembre après avoir plaidé coupable devant un tribunal d’État pour avoir aidé et encouragé un homicide involontaire coupable au deuxième degré. Les agents Thao et Kueng ont refusé des accords de plaidoyer et doivent être jugés par un tribunal d’État le 24 octobre, pour complicité.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.