Meurtre de Marylène Lévesque à Québec: le SPVQ demande l’aide du public

QUÉBEC — Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) demande l’aide de la population pour faire progresser son enquête sur le meurtre de Marylène Lévesque qui a été commis le 22 janvier dernier dans un hôtel de l’arrondissement Sainte-Foy, à Québec.

Un poste de commandement du SPVQ est implanté jusqu’à 14h00 mercredi dans le stationnement du Parc Victoria à Québec. Des enquêteurs de l’escouade des crimes graves de la police de Québec seront sur place afin de recueillir des témoignages ou des informations en lien avec le meurtre.

Selon les informations recueillies jusqu’ici par la police, le suspect du meurtre, Eustachio Gallese, a quitté l’hôtel Sépia le 22 janvier à 20h43 pour se présenter à la Centrale Victoria de la police à 23h35 où il a déclaré avoir commis un meurtre.

Cependant, la police n’est pas en mesure d’établir avec exactitude les déplacements de l’homme de 51 ans entre 16h00 et 17h45, entre 20h43 et 21h30 de même qu’entre 23h00 et 23h30.

Les citoyens qui croient avoir aperçu Eustachio Gallese durant ces périodes sont invités à communiquer avec le SPVQ. Il semble que l’homme de 1m78 et de 73kg conduisait un véhicule utilitaire sport (VUS) de marque Hyundai Santa Fe, de couleur grise, de l’année 2009, immatriculé N59 RFV.

Les enquêteurs recherchent aussi deux téléphones cellulaires, de marque iPhone X rose doré et de marque Motorola bleu indigo.

La mort brutale de Marylène Lévesque à l’âge de 22 ans a soulevé l’indignation du public, en particulier parce que Eustachio Gallese était en semi-liberté après avoir été trouvé coupable du meurtre d’une autre femme il y a une quinzaine d’années. 

Mardi, le ministre de la Sécurité publique du Canada, Bill Blair, a annoncé que les députés libéraux au pouvoir appuieraient une motion du Parti conservateur pour qu’un comité de la Chambre des communes étudie les circonstances qui ont mené au meurtre de Mme Lévesque de même que le processus de nomination à la Commission des libérations conditionnelles.

Les funérailles de Marylène Lévesque auront lieu samedi prochain à Saguenay, sa ville natale. Une cérémonie aura lieu à 17h00 à la chapelle Notre-Dame de Grâce, située sur le chemin Sydenham, dans l’arrondissement Chicoutimi. 

 

Les plus populaires