Meurtre de Sammy Yatim: le policier Forcillo veut s’adresser à la Cour suprême

Un policier de Toronto, jugé coupable de tentative de meurtre relativement à la mort d’un jeune homme survenue dans un tramway vide de la Ville-Reine il y a quatre ans, demande l’autorisation d’en appeler de la décision devant la Cour suprême du Canada.

James Forcillo avait tiré deux séries de coups de feu en direction de Sammy Yatim, âgé de 18 ans, qui se trouvait seul dans le tramway en tenant un petit couteau dans sa main.

En 2016, un jury avait acquitté le policier d’une accusation plus grave de meurtre au second degré relativement à la première série de coups de feu qu’il avait tirée et qui avait tué le jeune homme.

Le jury l’avait toutefois trouvé coupable de tentative de meurtre en lien avec la deuxième série de coups de feu, tirée quelques secondes plus tard alors que Sammy Yatim était étendu au sol.

Les avocats de James Forcillo en avaient appelé du jugement, mais la plus haute cour de l’Ontario avait rejeté l’appel en avril, affirmant que la deuxième salve de coups de feu était «inutile et excessive».

Le policier souhaite maintenant en appeler de la décision de la cour d’appel, arguant que la première et la deuxième séries de coups de feu ont été «artificiellement» divisées en deux événements distincts, ce qui avait conduit au dépôt de deux accusations distinctes.

Les plus populaires