Meurtre d’un piéton: une policière déclarée non coupable de conduite dangereuse

FORT MCMURRAY, Alb. — Une policière de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été déclarée non coupable de conduite dangereuse ayant causé la mort d’un homme près de Fort McMurray, en Alberta.

La constable Michelle Phillips a également été déclarée non coupable de conduite dangereuse ayant causé des lésions corporelles à un autre homme.

Tracy Janvier, qui était âgé de 41 ans, avait été happé par un véhicule le 21 août 2016 alors qu’il marchait dans le noir le long d’une autoroute éloignée.

Un homme qui était passager dans le véhicule qui l’a happé est sorti de son véhicule et a composé le 9-1-1.

La constable Phillips répondait à l’appel dans sa voiture de patrouille lorsqu’elle a écrasé Mme Janvier, qui était allongée sur la route, et a frappé la main de l’autre homme.

Le juge John McCarthy, de la Cour du Banc de la Reine, a indiqué qu’il était incapable de déterminer hors de tout doute raisonnable que les actes de Michelle Phillips ont contribué au décès de Tracy Janvier.

«Je conclus que le ministère public n’a pas réussi à établir que l’accusée avait causé la mort de M. Janvier, ni en fait ni en droit», a tranché le juge McCarthy vendredi.

«Il s’agit plutôt de l’un des cas rares où le tribunal n’est pas en mesure de déterminer, à la lumière des éléments de preuve dont il dispose, si le défunt était effectivement vivant au moment du prétendu acte prohibé.»

Le juge McCarty a précisé que la constable Phillips avait commis une erreur en frappant la main de l’autre homme avec sa voiture, mais pas au point d’avoir des conséquences légales.