Deux personnes accusées du meurtre prémédité d’une Ontarienne à Grenville

MONTRÉAL – Deux personnes ont été formellement accusées relativement au meurtre d’une Ontarienne, Marielle Portelance, trouvée sans vie dans un secteur isolé de Grenville-sur-la-Rouge, le 29 juillet.

Marie-Josée Castilloux et Mario Lalonde, tous deux des résidants de cette petite municipalité des Laurentides, font chacun face à une accusation de meurtre prémédité.

La femme âgée de 39 ans ainsi que l’homme âgé de 32 ans ont comparu vendredi après-midi au palais de justice de Saint-Jérôme, soit au lendemain de leur arrestation par des enquêteurs de la Sûreté du Québec.

Le corps de la victime, âgée de 30 ans et originaire de Hawksbury, avait été découvert près du chemin Scotch et du lac Cook. La dépouille était enroulée dans ce qui semblait être un sac ou un tapis.