Meurtres en Mauricie: Morin et Severino remis en liberté sous conditions

TROIS-RIVIÈRES, Qc — Une femme et un homme soupçonnés d’avoir été impliqués dans les meurtres de Steve Lamy et Jean-Christophe Gilbert commis l’automne dernier en Mauricie ont été remis en liberté sous caution, mercredi matin, au Palais de justice de Trois-Rivières.

Noémie Morin, 24 ans, de Bécancour, et Mauricio Peralta Severino, 29 ans, de Laval, sont soumis à de sévères conditions car les accusations portées contre eux sont graves.

Mme Morin est notamment accusée du meurtre au premier degré par le biais de la complicité de Steve Lamy, un entrepreneur retrouvé mort dans une voiture calcinée à Trois-Rivières. Elle est aussi accusée de séquestration et d’extorsion par complicité et de vol qualifié.

Mauricio Peralta Severino est quant à lui accusé de complicité après le fait dans le meurtre de Jean-Christophe Gilbert dont le cadavre a été retrouvé dans la même voiture que Steve Lamy. Il est aussi accusé d’outrage à un cadavre. 

Les corps de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert ont été découverts le même jour que le meurtre d’Ophélie Martin-Cyr a été commis. Le corps portant au moins une trace de projectile d’arme à feu de Mme Martin-Cyr a été trouvé dans un champ à Yamachiche.

Deux autres suspects, René Kègle et Francis Martel, sont accusés du meurtre prémédité d’Ophélie Martin-Cyr, mais personne n’a jusqu’ici été accusé du meurtre de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert.

Les plus populaires