Migrants déplacés aux États-Unis: le Trésor enquête sur le gouverneur de Floride

WASHINGTON — Le chien de garde interne du département du Trésor des États-Unis enquête pour savoir si le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, a utilisé de manière inappropriée l’aide fédérale à la pandémie pour transporter des migrants vers Martha’s Vineyard dans le cadre de ses efforts pour «transporter des immigrants illégaux vers des destinations sanctuaires».

L’objectif est de déterminersi des millions de dollarsd’intérêts gagnés sur les fonds de relance budgétaire, versés dans le cadre du plan de sauvetage américain aux États et aux municipalités, ont été utilisés pour faciliter le transport d’environ 50 Vénézuéliens du Texas au Massachusetts à la mi-septembre, avec une escale en Floride.»

Le programme du fonds de relance a des exigences strictes sur la façon dont l’argent peut être dépensé. Des documents indiquent que les responsables de la Floride ont payé 1,56 million $ US à Vertol Systems Co, établi à Destin, en Floride, pour le vol vers Martha’s Vineyard et peut-être pour un vol vers le Delaware, l’État d’origine du président Joe Biden, qui n’a finalement pas eu lieu.

Le bureau de l’inspecteur général a prévu des travaux d’audit «sur la conformité et le respect des directives quant à l’admissibilité au programme», a indiqué l’inspecteur général adjoint du Trésor Richard K. Delmar dans une lettre adressée au sénateur démocrate du Massachusetts, Ed Markey, qui a demandé l’enquête.

«Nous prévoyons lancer ce travail le plus rapidement possible, conformément à nos autres mandats et priorités de surveillance», indique la lettre. Le Trésor n’a pas d’inspecteur général confirmé.

M. Markey a écrit au bureau de l’inspecteur général en septembre, peu de temps après que M. DeSantis a organisé le voyage, qui a reçu beaucoup de publicité. Le gouverneur de Floride a déclaré que les migrants se sont rendus volontairement dans le Massachusetts.

«L’utilisation des fonds de secours fédéraux liés à la COVID de cette manière va à l’encontre de l’intention du Congrès et semble violer la loi fédérale», ont écrit M. Markey et six autres législateurs du Massachusetts dans une lettre du 17 septembre à M. Delmar. M. Markey a ajouté que M. DeSantis «utilisait habilement l’aide pour la COVID-19 afin de marquer des points politiques en exploitant les immigrants vulnérables».

La Maison-Blanche a qualifié le voyage à Martha’s Vineyard de «coup politique cruel et prémédité».

M. Delmar n’a pas indiqué quand l’examen serait terminé. D’autres organismes d’application de la loi à travers les États-Unis ont également lancé des enquêtes sur les voyages de migrants organisés par des législateurs républicains vers des bastions démocrates.

Le vol a également engendré une enquête par un shérif du Texas et deux poursuites. Le département du Trésor a renvoyé les questions au bureau de l’inspecteur général, qui n’a pas répondu à une demande de commentaire.

— Avec les informations de Curt Anderson d’Associated Press.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.