Mines à ciel ouvert dans les Rocheuses: le gouvernement Kenney fait marche arrière

EDMONTON — Le gouvernement de l’Alberta annonce qu’il rétablit une politique qui protégeait depuis 1976 le versant est des montagnes Rocheuses contre l’exploitation de mines de charbon à ciel ouvert.

Le gouvernement conservateur de Jason Kenney avait discrètement annulé en mai dernier, sans consultation publique, cette politique qui interdisait depuis près de 45 ans les mines de charbon à ciel ouvert sur les versants albertains des Rocheuses. 

La ministre de l’Énergie, Sonya Savage, a soutenu lundi que le tollé soulevé par la révocation de cette politique, au printemps dernier, avait amené son gouvernement à faire marche arrière. 

La ministre Savage a assuré que toute exploration future dans la région ne sera autorisée qu’après la tenue de larges consultations publiques. 

Le gouvernement soutient que toutes les protections des terres prévues par la politique de 1976 sont en cours de restauration, y compris l’interdiction de l’exploitation minière à ciel ouvert sur certains des paysages les plus sensibles.

La décision du gouvernement Kenney avait soulevé un tollé, qui a réuni des maires de petites villes, des éleveurs, des écologistes et des citoyens. 

Laisser un commentaire