Mission dans l’Arctique: un navire de guerre canadien touché par un bris mécanique

HALIFAX — L’un des plus récents navires de guerre du Canada est contraint d’abandonner une mission dans l’Arctique en raison d’une panne mécanique.

La Marine royale canadienne a confirmé vendredi que le NCSM Harry DeWolf était en route pour rejoindre l’opération Nanook dans le Grand Nord lorsqu’un de ses quatre générateurs diesel est tombé en panne mercredi.

Par conséquent, le navire est sur le chemin du retour vers son port d’attache à Halifax pour des réparations.

La marine a décrit la panne comme un «incident isolé» qui n’a affecté aucun membre d’équipage ni aucun autre système.

Le voyage aurait été le deuxième voyage dans l’Arctique pour le navire, le premier bateau de patrouille extracôtier de l’Arctique construit au chantier naval d’Halifax dans le cadre de la stratégie nationale de construction navale du Canada.

Il a été livré à la marine le 31 juillet 2020.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.