Modèle d’école virtuelle à l’IPÉ: offre accrue d’apprentissage du français

CHARLOTTETOWN — Les élèves de l’Île-du-Prince-Édouard ont maintenant accès à plus d’options d’apprentissage en français.

Avec l’aide du gouvernement du Canada, celui de la province a créé un modèle d’école virtuelle pour le deuxième semestre de l’année scolaire en cours pour accroître l’offre de cours pour les élèves de la 11e et 12e année. Actuellement, 32 élèves sont inscrits à au moins un de ces cours.

L’école virtuelle permet à un élève ou un groupe d’élèves d’une école de se joindre à d’autres groupes d’élèves de plusieurs écoles dans la province pour suivre un cours ensemble. Actuellement, cinq cours sont offerts en mathématiques, en sciences, en langue et en sciences humaines.

La ministre de l’Éducation et de l’Apprentissage continu, Natalie Jameson, croit que l’école virtuelle permet aux élèves d’accéder à plus de cours en français et leur permet de développer leurs compétences.

Pour sa part, le premier ministre Dennis King explique que la communauté acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard joue un rôle important dans l’identité de la province et que l’accès à l’éducation et à la culture en français est essentiel pour sa vitalité et sa préservation.

Le premier ministre King affirme que tous les élèves devraient avoir la possibilité d’accéder à l’éducation en français.

Cette année, il y a environ 1100 élèves dans les six écoles de la Commission scolaire de langue française et 5253 élèves en immersion français dans les écoles de la Direction des écoles publiques de langue anglaise.

Laisser un commentaire