Moins de 10 demandeurs d’asile ont été refoulés aux États-Unis, dit Bill Blair

OTTAWA — Le ministre fédéral de la Sécurité publique soutient que moins de 10 demandeurs d’asile ont été refoulés aux États-Unis depuis la fermeture historique de la frontière.

Bill Blair a fourni le chiffre à la Chambre des communes lundi, soulignant que presque un mois s’est écoulé depuis que la frontière canado-américaine a été fermée à tous les voyages non essentiels pour aider à freiner la propagation de la COVID-19.

L’accord conclu par les deux pays comprend une disposition selon laquelle les personnes qui tentent de franchir la frontière hors des points de contrôle officiels pour demander l’asile sont également refoulées.

Les chiffres publiés lundi par le département de l’Immigration laissent croire cependant que le flux de personnes avant la mise en vigueur de cette mesure était resté relativement stable.

La GRC a intercepté 955 personnes qui traversaient irrégulièrement la frontière en mars, en légère baisse par rapport à 1002 le même mois l’an dernier.

Jusqu’à présent cette année, 3035 personnes ont été interceptées en traversant irrégulièrement la frontière, par rapport à 2698 au cours des trois premiers mois de 2019.